Une nouvelle école à Vélizy pour septembre 2022 !

You must need to login..!

Description

En septembre 2022, l’école élémentaire Simone Veil à Vélizy-Villacoublay ouvrira ses portes dans le quartier Europe avec un concept novateur ! Une visite de l’école, encore en travaux, a eu lieu le jeudi 14 avril. L’occasion pour les parents des futurs élèves de découvrir les locaux et de pouvoir se projeter pour la rentrée prochaine.

Une nouvelle école et une nouvelle pédagogie

Cette nouvelle école vient répondre à l’expansion de la ville, surtout dans le nouveau quartier Europe. Cette école sera prête pour la rentrée prochaine. Avec à disposition 6 salles de classe, 1 atelier d’activités manuelles intégré dans chaque classe, 1 bibliothèque centrale éclairée de façon naturelle et une cour de plus de 800 m², cette école à la capacité d’accueillir 210 élèves. Un nouvel établissement à la pédagogie novatrice, celle des classes flexibles. Pour être sûr que ce système fonctionne, Damien Metzlé est allé dans d’autres écoles de communes proches qui proposent ce système éducatif comme à Bois d’Arcy, les Clayes-sous-Bois, Trappes ou encore Elancourt.

Classe flexible, un concept qui s’étend de plus en plus

Mais tout d’abord, c’est quoi le concept de classes flexible ? Le concept est simple : prendre en compte les besoins des élèves en leurs apportant plus de confort. Les enseignants seront désormais au cœur du projet et pourront proposer différentes manières d’apprendre. Bien que certains parents soient encore réticents concernant ce système éducatif, Damien Metzlé, adjoint au Maire, en charge de l’éducation, reste confiant par rapport à la qualité de ce système et de l’apprentissage « Oui, on est confiant, on est très emballé. On s’appuie sur quelque chose d’existant, on a vu, on a pu, en voir les bénéfices que ça a pour les enfants. » Il pense pouvoir par la suite étendre ce système au niveau des autres écoles de la ville : « On espère pouvoir aussi le développer dans d’autres écoles de la commune ». Affaire à suivre ! 

Écrit par Alexandre Bourroux

Laisser un commentaire