“Silence, on frappe !” pour alerter sur les violences faites aux femmes

You must need to login..!

Description

C’était dans le JT du 26 novembre. Le 25 novembre, c’est la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. Violences au sein du couple, violences sexuelles, harcèlements, outrages sexistes, mariages forcés… Il existe de nombreuses formes de violences sexistes et sexuelles envers les femmes. Selon les chiffres de l’ONU, près d’une femme sur trois a subi des mauvais traitements au cours de sa vie. Mardi 23 novembre, la compagnie Entrée de jeu était à l’Ariane pour un débat théâtral, « Silence, on frappe ! », sur le thème des violences conjugales, des violences qui ont augmenté de 10% en 2020 selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur, environ 87% des victimes de ces violences sont des femmes. 

Un spectacle basé sur des faits quotidiens

Une cinquantaine de spectateurs étaient présents mardi 23 novembre à l’Ariane pour le spectacle “Silence, on frappe ! de la compagnie Entrée de jeu. Un débat théâtral ou pendant près de deux heures, les comédiens et le public ont dialogué autour de la question des violences conjugales à travers 7 situations de vie qui mettent en lumière l’oppression et les violences que peuvent subir les femmes dans leur vie de couple. Pour écrire cette pièce, les comédiens de la compagne Entrée de Jeu s’inspirent de situations et de témoignages recueillis sur le terrain. Pour écrire cette pièce, les comédiens de la compagnie Entrée de Jeu s’inspirent de situations et de témoignages recueillis sur le terrain. Un spectacle monté il y a 6 ans et qui n’a cessé d’évoluer avec la libération de la parole des femmes.

La ville de Vélizy réaffirme son engagement auprès des femmes victimes de violences conjugales. 

Un événement de sensibilisation commandé par la commune, qui réaffirme son engagement auprès des femmes victimes de violences. À Vélizy, plusieurs dispositifs sont mis en place pour être accompagnés, notamment auprès du CCAS, du PEJAP et des professionnels de la protection maternelle et infantile. Et les entreprises de la ville s’associent également à cette lutte. Plusieurs kits d’hygiène ont été récupérés chez Siemens, jeudi 25 novembre, après des dons de la part des salariés. Ces kits seront mis à disposition des femmes résident de manière temporaire dans un logement d’urgence, mis à disposition par la ville. Pour toute demande d’aide ou d’accompagnement, les services municipaux sont ouverts, plus d’informations ici. 

Laisser un commentaire