Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école : un clip pour sensibiliser

You must need to login..!

Description

Le 18 novembre 2021 marque cette année la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école. Et cette année encore le CMJ, Conseil municipal des Jeunes, a réalisé un clip de sensibilisation au harcèlement scolaire. La sortie de ce clip fait écho à la tragique actualité de Dinah, jeune collégienne de 14 ans qui s’est donné la mort le mois dernier, le 5 octobre. Un suicide directement en lien avec le harcèlement qu’elle subissait au sein de son établissement. Un reportage de Justine Cosemans.

Dans les écoles et sur les réseaux sociaux

Depuis le 1er janvier 2021, en France, 19 mineurs se sont donné la mort sur fond de harcèlement scolaire. Un chiffre alarmant et qui insiste sur la nécessité d’alerter et de sensibiliser autour de la question. Cette année encore, le CMJ a fait le choix de réaliser un clip à destination des jeunes, mais aussi de tous les adultes pour rappeler la gravité de ce phénomène qui n’est pas nouveau et qui touche de plus en plus de jeunes, notamment à cause des réseaux sociaux. Un clip entièrement réalisé par les jeunes élus des commissions événementiel et solidarité, aidé par des animateurs de l’espace jeunesse pour la musique, le tournage et le montage. Florian élu à la commission évènementiel, rappelle l’importance de parler de ce sujet : “c’est important, car ce sont des choses qui touchent plusieurs personnes. Ce n’est pas une majorité, mais certains meurent à cause de ça. Ce qu’on a voulu faire à travers ce clip, c’était de montrer que c’est quelque chose qui arrive partout : sur le web, dans les écoles primaires, dans les collèges ou dans les lycées. On s’est dit qu’il fallait toucher le plus de personnes possibles et le harcèlement était le meilleur sujet”. 

Communiquer pour sensibiliser et alerter 

Et dès le 12 octobre, les équipes municipales ont fait le tour des collèges pour diffuser ce clip, suivi de questions-réponses entre les jeunes et les animateurs. Le harcèlement scolaire, ils en ont conscience, mais à qui en parler et comment sortir de cet engrenage ? Alexandre Richefort, élu à la jeunesse, a notamment accompagné ces jeunes dans la réalisation de leur projet, qu’ils ont réalisé en toute indépendance. En ville, des affiches de prévention ont été installées en plus de ce clip. Des solutions sont mises en place par les équipes de prévention et éducatives ainsi que des formations auprès des professionnels de l’éducation, de l’animation, mais aussi auprès des parents d’élèves.

Laisser un commentaire