Journée de lutte contre l’homophobie au collège Saint-Exupéry

You must need to login..!

Description

Le 17 mai c’est la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Une journée pour lutter contre les violences faites aux personnes lesbiennes, gay, bisexuelles, transgenres et intersexuées. Des violences physiques et verbales qui augmentent, en 2020, SOS homophobie a recueilli 1 815 témoignages, une année sous le joug du Covid-19, qui a renforcé les violences et discriminations de la part de la famille et du voisinage, ainsi que sur les réseaux sociaux. Dans le monde l’homosexualité est réprimée pénalement dans 70 pays. 11 de ces pays appliquent la peine de mort en cas de relation avec une personne du même sexe. Pour lutter et sensibiliser au maximum, le collège Saint-Exupéry a organisé des ateliers à destination des collégiens à l’occasion de cette journée. 

Expliquer pour lutter contre les discriminations 

Le 17 mai est une journée internationale. Et c’est à cette occasion qu’un élève du collège à demandé aux équipes de l’établissement d’organiser une série d’ateliers de sensibilisation et d’éducation autour des notions LGBTQIA+, de genres ou de sexualité, pour apprendre à faire la différence, à connaître et à employer les termes justes. Ces ateliers étaient encadrés par plusieurs associations dont Adosen. Une association qui oeuvre, de la maternelle à l’université, pour le bien-être des élèves, autour des questions de santé, de citoyenneté ou de solidarité. En ce 17 mai, les deux bénévoles de l’association ont rencontré des classes de 6ème. Divisés en deux groupes, autour de tables de discussion, ils ont échangé leurs savoirs et leurs interrogations. Drapeaux utilisés, termes appropriés… Archie, intervenant auprès des élèves rappelle la nécessité de ces ateliers pour éduquer et ainsi participer à mettre fin aux discriminations et à la violence, une nécessité, même dans un pays comme la France. Mais, du haut de ses 23 ans, il avoue être agréablement surpris de la connaissance de certains jeunes sur ces sujets, « c’est incroyable de voir en 10 ans l’évolution des mentalités, je suis encore jeune et pour autant je ne connaissais pas ces termes à leurs âges ». 

De quels termes parle-t-on ? 

La communauté LGBTQIA+, les notions de genres ou de sexualité peuvent parfois être compliqués à appréhender, voici quelques définitions pour vous y retrouver ! 

  • Asexuel : L’asexualité est le fait de ne ressentir aucune attirance sexuelle, et cela en dépit du sexe ou de l’identité de genre de la personne concernée. Les personnes asexuelles ne ressentent donc pas le besoin de faire l’amour et n’ont pas de pulsion les conduisant à un rapport. Contrairement à beaucoup, elles ne ressentent aucune frustration dans cette absence de rapports intimes.
  • Bisexuel : Une personne bisexuelle est une personne qui va éprouver une attirance pour les genres binaires mis en valeur dans notre société : les hommes et les femmes.
  • Gay : Un gay est un homme qui va éprouver une attirance sexuelle pour d’autres hommes. Terme plus ou moins synonyme à homosexuel que l’on peut trouver dans le sigle de LGBT sous la lettre G.
  • Genre : Par « genre » on entend la construction socioculturelle des rôles masculins et féminins et des rapports entre les hommes et les femmes. Alors que « sexe » fait référence aux caractéristiques biologiques, être né(e) homme ou femme, le genre décrit des fonctions sociales assimilées et inculquées culturellement.
  • LGBTQIA+ : LGBT est un sigle désignant à la base les personnes Lesbiennes, Gais, Bisexuels et Transgenre. Ce dernier a ensuite évolué pour inclure plus d’identités de genre et orientation sexuelles : Une des évolutions du sigle LGBT que l’on retrouve fréquemment est LGBTQI+, ce qui inclût toujours les Lesbiennes, Gais, personnes Bisexuelles et Transgenres, mais y ajoute les personnes Queers et Intersexes. Le “+” montre la volonté d’être inclusif et regrouper toutes les autres personnes. Mais l’on retrouve également d’autres sigles plus ou moins longs tels que LGBTQ+, LGBTQIA+, LGBTQQI2SAA, …
  • Lesbienne : Une femme lesbienne va être attirée par les autres femmes. Synonyme à l’homosexualité, mais particulier aux femmes, le lesbianisme est aussi appelé le saphisme ou homosexualité féminine. On retrouve les lesbiennes sous la lettre L dans le sigle LGBT.
  • Non-binaire : La non-binarité est le fait de ne pas appartenir aux genres binaires : homme ou femme. Le terme vient en directe opposition avec la norme binaire de la société.
  • Transgenre : Un individu transgenre ne s’identifie pas au sexe qui lui a été assigné à la naissance. C’est également le terme utilisé pour désigner une personne dont le sexe biologique est exclu du spectre binaire homme/femme. 

Découvrez toutes les autres définitions dans le Lexique de la communauté LGBTQIA+. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *