Informer et sensibiliser à l’endométriose

You must need to login..!

Description

Du 7 au 13 mars 2022 a eu lieu la 18ème édition de la semaine de prévention et d’information sur l’endométriose. Aujourd’hui en France, une femme sur 10 est touchée par l’endométriose, une maladie handicapante et première cause d’infertilité dans le pays. A l’occasion de cette semaine, nous avons rencontré Sarah, vélizienne et bénévole au sein de l’association EndoFrance, pour en savoir plus sur la maladie et connaître les actions de prévention qui existent aujourd’hui en France. 

L’endométriose : 1 femme sur 10 touchée

L’endométriose, une maladie mise en lumière depuis peu dans les médias mais présente dans la vie d’une femme sur 10 depuis de nombreuses années. Sarah, 31 ans, juriste en immobilier a été diagnostiquée de la maladie à l’âge de 24 ans. L’endométriose est une maladie complexe, et qui se manifeste différemment en fonction des femmes. Douleurs handicapantes au quotidien, difficultés à se faire entendre, problème de fertilité, fatigue chronique… En moyenne, les femmes atteintes d’endométriose vivent une errance médicale de 7 ans avant la pose du diagnostic.

Des associations pour accompagner les malades et leurs proches

Pour accepter la maladie et partager son expérience avec d’autres femmes. En 2020, Sarah à rejoins l’association EndoFrance. Une association qui lutte et sensibilise autour de cette maladie. EndoFrance accompagne depuis plus de 20 ans les femmes atteintes d’endométriose et leurs proches. Grâce a elle et aux dons, depuis 2016, plus de 225 000€ ont été reversé pour la recherche dédiée à l’endométriose. En plus d’EndoFrance, de nombreuses associations s’engagent pour faire avancer les choses. 

Laisser un commentaire