Dans les coulisses du feu d’artifice du 13 juillet

You must need to login..!

Description

C’était dans votre JT du 16 juillet. Le mardi 13 juillet les véliziens ont pu profiter d’un feu d’artifice tiré au stade Robert Wagner. A cette occasion Vélizy TV a suivi les artificiers tout au long de leur journée. Une journée entière de travail sous la pluie pour 19 minutes de spectacle, bienvenue dans les coulisses du feu d’artifice du 13 juillet. 

Plus de 10 heures de travail

Il est 8h30 quand les artificiers arrivent au stade Robert Wagner. Depuis quelques jours, le temps est gris, les nuages ne bougent pas et amènent avec eux de la pluie. Une journée du 13 juillet bien loin de celles de l’été mais qui n’a pas découragé l’équipe de pyrotechniciens présente sur place. Frédéric et Jean-Marc, à la tête de cette équipe, on drivé pendant plus de dix heures leurs coéquipiers pour offrir aux véliziens un spectacle digne de ce nom et ce, malgré la pluie battante. En effet, k-way et patience étaient de mise pour ces professionnels. Travailler sous la pluie n’est pas habituel pour eux mais il faut composer avec. Car la pluie n’est pas leur ennemie. Le seul risque face à cette météo, c’est l’absence de spectateurs pour le show quelques heures plus tard. Toute la journée à leurs côtés, la journée passait et l’hypothèse d’une annulation se faisait sentir, notamment après les annulations de la part de diverses communes voisines. Mais pour eux, hors de question. Leur seul ennemi, c’est le vent. L’installation a continué toute la journée jusqu’à 20h. La piste est prête, les fils sont raccordés à la table de tir. Tout est prêt pour le spectacle, mais les spectateurs seront-ils eux aussi de la partie ?

Pour 19 minutes de spectacle

A 22h30, nous avons rejoint Frédéric, Jean-Marc et le reste de l’équipe. La nuit est tombée, la pluie n’a pas cessé de la journée. Tous nichés sous un barnum autour de la table de tir, ils se mettent en place avec comme chef de tir Frédéric. Le public arrive gentiment, muni de parapluies et autres manteaux de pluie. A quelques minutes du lancer, le maire de la ville, Pascal Thévenot se rend auprès des équipes d’artificiers, “prêts pour le spectacle ?“. Ils le sont et n’espèrent maintenant qu’une chose, que tout se déroule comme prévu. Les derniers spectateurs prennent place aux abords du stade. A l’aide de leurs oreillettes les membres de la sécurité communiquent. “Vous êtes prêts ? On y va ?“. C’est le signal pour Frédéric d’aller se placer derrière la table de tir, “on y va !“. Les enceintes lancent la musique pour les spectateurs et derrière la table de tir une autre enceinte retentit “ligne 1. 3-2-1, feu !“, c’est parti pour le grand spectacle. 19 minutes de spectacle et de regards vers le ciel. Frédéric reste concentré, et écoute les instructions de l’enceinte positionnée derrière lui “ligne 16. 3-2-1, feu !“. Jusqu’au bouquet final… Un show réussi pour l’équipe et beaucoup de soulagement, après une journée de travail intense.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *