Calendrier de levée des restrictions : le maire de Vélizy réagit

You must need to login..!

Description

Jeudi 28 avril, Emmanuel Macron a présenté son plan de déconfinement aux français. Un déconfinement en quatre grandes étapes étalées entre le 3 mai et le 30 juin. De plus, Olivier Véran, ministre de la santé, a élargi la vaccination aux adultes atteints d’obésité. Cependant, le gouvernement refuse toujours d’élargir la vaccination aux moins de 50 ans. Ce vendredi matin, Pascal Thévenot, maire de Vélizy-Villacoublay a réagi aux annonces du président. 

Un plan de déconfinement en quatre étapes

Tous les français l’attendent depuis plusieurs mois : voir le bout du tunnel. Si les dernières prises de paroles du président et des différents membres du gouvernement peinaient à donner un calendrier précis pour un retour à une vie semi-normale. C’est enfin chose faite. Hier, jeudi 28 avril, Emmanuel Macron a présenté les différentes étapes qui annoncent un été loin des restrictions que nous connaissons depuis le mois d’octobre.

1ère étape, à partir du 3 mai.

Dès lundi, les collèges et lycées rouvriront mais avec une demi-jauge, sauf pour les classes de 6ème et 5ème. Il ne sera plus nécessaire de se prémunir d’une attestation de déplacement en journée et vous pourrez à nouveau vous déplacer à plus de 10km de votre domicile, sans nouvelles restrictions sur les déplacements inter-régionaux. Le couvre-feu, tout comme le télétravail restent maintenus.

2ème étape, à partir du 19 mai.

Et c’est une date que beaucoup attendent. Le 19 mai marque une étape significative de la levée de ces restrictions, en commençant par le couvre-feu, qui passera à 21h. Les commerces rouvriront à nouveau leurs portes et les restaurateurs pourront accueillir des clients en terrasse, avec une limite de 6 personnes maximum par table. Les lieux culturels, cinémas, musées, théâtres, salles de spectacles, pourront également accueillir du public, assis, avec un maximum de 800 personnes en intérieur et 1000 en extérieur. Même chose pour les établissements sportifs, pour l’accueil de spectateurs. Les supporters pourront donc enfin regagner les tribunes. La reprise des activités sportives en intérieur et/ou plein air, a également été annoncée, avec des protocoles sanitaires adaptés. De plus, le télétravail reste maintenu et les rassemblements de plus de 10 personnes interdits.

3ème étape, à partir du 9 juin.

D’ici début juin, les choses s’accélèrent et le couvre-feu passera à 23h. Les cafés et restaurants pourront à nouveau accueillir du public en intérieur, toujours avec une limitation de 6 personnes par table. Les salles de sport, fermées depuis le mois de septembre, feront à leur tour leur rentrée et la pratique des sports de contacts en extérieur ainsi que les disciplines sans contacts en intérieur, reprendront à leur tour. Mais le 9 juin annonce aussi l’arrivée du pass sanitaire. Notamment dans les lieux culturels accueillant jusqu’à 5000 personnes et les salons et foires d’exposition. Sans ce pass, l’accès à ces lieux ne sera pas autorisé. Enfin, les touristes seront autorisés à entrer sur le territoire, mais munis de ce fameux pass.

4ème et dernière étape, à partir du 30 juin.

Après 9 mois de couvre-feu, il devrait être levé à compter du 30 juin. Les lieux recevant du public ne seront plus soumis à des limites de jauges, mais devront conserver les distanciations sociales et gestes barrières. Mais aussi la possibilité d’accéder à des évènements rassemblant plus de 1000 personnes, en intérieur comme en extérieur, mais muni du pass sanitaire. Enfin, pour les grandes oubliées de cette crise, les boites de nuit, leur réouverture n’est encore pas prévue.

Vers un élargissement de la vaccination ?

Mais si la vaccination s’accélère dans le pays, la majorité des français n’y ont pas encore accès. Olivier Véran s’est prononcé sur cet élargissement en autorisant la vaccination aux adultes, sans limite d’âge, atteints d’obésité. Sur son compte Twitter ce vendredi 29 avril, Emmanuel Macron a également annoncé l’ouverture de la vaccination à tous les adultes à compter du 15 juin.

De nouveaux espoirs donc pour tous, sous réserve de voir des changements s’appliquer en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *