Un bus électrique fera son apparition à Vélizy en septembre 2017

Le bus Alptis d'Alstom et NTLLa ligne 23 du réseau de Vélizy, allant de Vélizy 2 à Versailles Europe, sera bientôt reliée par le bus électrique d’Alstom : l’Aptis.

Après la RATP et ses deux lignes 100 % électriques (les lignes 21 de la gare Saint-Lazare à la Porte de Gentilly et la ligne 147 de l’Église de Pantin à Sevran-Avenue Ronsard), c’est au tour de Keolis et du réseau Phébus de mettre en place le bus électrique créé par Alstom, l’Aptis. Il a été initié par le Stif (Syndicat des transports d’Île-de-France) et la région Île-de-France dans le cadre du Grand Paris des Bus, qui a pour but de mettre en place un réseau de bus propres. L’objectif sur le long terme est que les bus et cars franciliens représentent 30 % des véhicules propres en 2020 et 100 % en 2025 dans les zones denses les plus polluées.

Ce nouvel outil, présenté en mars dernier chez NTL, sera mis en service en septembre 2017 sur la ligne 23. Cette ligne de 13km , reliant Vélizy 2 à Versailles Europe, traverse notamment l’avenue Robert Wagner, Porchefontaine, ou encore le centre commercial Mozart.

Un nouveau type de bus électrique

L’Aptis, présenté par Alstom et NTL au mois de mars dernier, est une conception s’inspirant du tramway. “Nous sommes très fiers de présenter cette nouvelle solution de transport écologique qui va révolutionner le transport urbain”, déclarait à cette occasion le Président-Directeur général d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge.

Long de 10 mètres, ce bus est 100 % électrique et peut transporter jusqu’à 95 passagers en moyenne. Avec des batteries situées sur son toit, ce véhicule possède une autonomie de 200km. Il rechargera ses batteries au parc Kéolis de Vélizy après son service. L’autre solution avancée aurait été que le bus se recharge par le sol sur une station en bout de ligne, mais c’est bel et bien la première option qui a été retenue.

Enfin, l’Aptis possède 4 roues directionnelles, ce qui lui permet de réaliser des virages plus serrés et, donc, d’occuper moins de place sur la route lors de ce genre de manœuvres.

Souhaité par les maires de Versailles et de Vélizy-Villacoublay (François de Mazières, Pascal Thévenot) mais également par Valérie Pécresse, présidente du Stif et de la région Ile-de-France, ce nouvel engin sera donc mis en service officiellement à la rentrée 2017.

Arthur Noet

Opt In Image
Newsletter
Toute l'actualité de votre ville !

Chaque semaine, recevez les JT, reportages et infos écrites directement sur votre adresse E-mail, restez au plus proche de l'actualité de Vélizy-Villacoublay !

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription présents en bas de chaque email ou en nous contactant par mail à contact@velizytv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*