Neige : Vélizy enclenche les grands moyens pour les “maudits de V2 et de la N118”

Sans attendre que la situation catastrophique de 2010 se reproduise à nouveau, la ville de Vélizy-Villacoublay a enclenché son plan neige cette nuit, accueillant quelques 200 personnes dans le gymnase Robert Wagner.

Nombreuses écoles fermées, axes routiers impraticables, transports en commun paralysés ou submergés par l’affluence des voyageurs habituellement non usagers, entreprises en sous effectifs… Cette matinée du mercredi 7 février ne laisse guère place au doute ; la nuit passée a été belle et bien cataclysmique pour l’Ile-de-France. En totalité, les abondantes chutes de neige, qui n’ont cessé de recouvrir la région de leur manteau dès mardi matin, ont engendré dès la fin d’après-midi plus de 700 kilomètres cumulés d’embouteillages. Entre 1 500 et 2 000 automobilistes ont été pris au piège sur la N118, à proximité de Vélizy-Villacoublay, là où cette nationale majeure rencontre l’A86. Plus de 2 500 agents ont été mobilisés pour prendre en charge la situation, certains conducteurs se retrouvant bloqués entre 14h et 22h dans leurs véhicules, contraints de dormir à l’intérieur ou de demander l’hospitalité d’autres automobilistes plus favorisés par la qualité de leurs chauffages.

Vélizy-Villacoublay ouvre en urgence le gymnase Robert Wagner aux naufragés de V2 et de la N118

La configuration de la nuit écoulée n’a, certes, peut-être pas eu son pareil avec la cauchemardesque année 2010 où près de 10 000 collaborateurs de la zone industrielle de Vélizy-Villacoublay s’étaient retrouvés immobilisés dans la ville par la neige. Néanmoins, forts de cette expérience marquante, pouvoirs publics et équipe municipale vélizienne ont su cette année anticiper et prendre les devants afin que cette situation délicate ne se reproduise pas. Dès 16h, les entreprises de la zone d’emploi ont été invitées à libérer plus tôt que d’habitude leurs collaborateurs pour fluidifier le trafic routier, et les poids lourds ont été incités à emprunter d’autres axes que la N118 qui leur était, du coup, interdite (grande cause de blocage en 2010). La commune de Vélizy-Villacoublay a directement mis à disposition des naufragés de la N118 et du centre commercial Vélizy 2 (Tramway T6 et réseau de bus interrompus) le gymnase Robert Wagner. En effet, tel que le prévoit le plan neige d’urgence de la ville, la structure sportive peut être réquisitionnée à tout moment de novembre à mars et dispose de lits d’appoint et d’équipements de premières nécessités pour palier à toute situation dramatique. Près de 200 personnes ont été accueillies dans le gymnase au début de cette nuit du 6 au 7 février. Après un petit déjeuner matinal servi à chacun pour reprendre des forces, les naufragés n’étaient plus que 70 à 9h30, et devraient s’être totalement dispersés aux alentours de 12h pour rejoindre leur domicile ou leur emploi pour les plus téméraires.

Opt In Image
Newsletter
Toute l'actualité de votre ville !

Chaque semaine, recevez les JT, reportages et infos écrites directement sur votre adresse E-mail, restez au plus proche de l'actualité de Vélizy-Villacoublay !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*