Le maire de Vélizy-Villacoublay part en croisade contre les déchets sauvages

Doté d’un petit camion-benne, le maire de Vélizy-Villacoublay a restitué à un habitant du Clos, mardi en fin de journée, les gravats qu’il avait illégalement jetés sur le chantier Louvois en les déversant devant son pavillon.

Dans son édition du mercredi 22 novembre, Batiactu – sous la plume de notre confrère vélizienne Stéphanie Odéon – révèle que le maire de Vélizy-Villacoublay, Pascal Thévenot, est désormais passé à l’action, en employant les grands moyens, pour enrayer l’accumulation de dépôts sauvages de déchets dans sa ville. Depuis quelques mois ces derniers, et plus spécifiquement ceux émanant du secteur du bâtiment (BTP), sont régulièrement jetés délictueusement au gré des gravas du conséquent chantier du quartier Louvois. Une indélicatesse qui, au-delà d’être incommodante et sanctionnée par la justice d’une amende de 1 500€, devient très onéreuse pour la commune et la Semiv (société d’économie mixte immobilière de Vélizy) qui y engagent 2 000€ par semaine afin de dégager les détritus.

Pascal Thévenot tape du poing et réagit

Après une année à subir et tempêter, Pascal Thévenot a pris le taureau par les cornes en dotant le chantier d’une caméra mobile dès l’été dernier et en multipliant la surveillance et les rondes de la police municipale afin de prendre en flagrant délit les malintentionnés. Dans Batiactu, le maire de la ville explique avoir déposé trois plaintes (1 particulier, 2 artisans) après traitement des images et identification des auteurs. Mais l’édile n’entend pas s’arrêter là et déclare vouloir boucler la boucle en renvoyant les déchets à leurs propriétaires, en les déversant devant chez eux. Une menace portée à exécution le mardi 21 novembre vers 18h où un habitant du quartier le Clos a eu la surprise de découvrir devant son pavillon les carreaux de plâtre dont il pensait s’être définitivement délesté au chantier Louvois. Le maire a conduit cette opération punitive seul, armé d’un petit camion-benne spécialement loué pour l’occasion. “Les sociétés qui ont eu la bonne idée de laisser leurs factures et des documents avec leurs déchets peuvent s’attendre à la même visite” a confié Pascal Thévenot à Stéphanie Odéon.

Publié par Pascal Thevenot sur mardi 21 novembre 2017

 

Opt In Image
Newsletter
Toute l'actualité de votre ville !

Chaque semaine, recevez les JT, reportages et infos écrites directement sur votre adresse E-mail, restez au plus proche de l'actualité de Vélizy-Villacoublay !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*