Le festival ElectroChic démarre aujourd’hui : Programmation détaillée et tarifs

La seconde édition du festival ElectroChic commence ce jeudi 15 mars à 15h et s’achèvera le samedi 17 mars dans la nuit. Vélizy-Villacoublay, Versailles, Jouy-en-Josas, Saint-Cyr-l’École… La musique électronique et ses différentes fragrances s’invitent dans plusieurs villes des Yvelines à l’occasion de ce grand rendez-vous de pop culture.

Jeudi 15 mars

=> De 15h à 17h à l’Atelier Numérique de Versailles : Deep Kulture #1 (entrée libre)

Enregistrement public d’émissions sur la webradio Deep Kulture.

=> De 20h30 à 22h à l’Onde Théâtre-Centre d’art de Vélizy-Villacoublay : Tremplin électro (billet simple à 5€)

5 jeunes candidats/groupes puiseront dans leur répertoire personnel pour faire découvrir au public une à deux de leurs productions, avant de se mesurer au défi d’un mini-set avec titre connu imposé. Les auditeurs présents auront la charge de désigner le vainqueur qui recevra, en guise de récompense, l’honneur d’être programmé lors de l’édition 2019 d’ElectroChic.

Les participants en lice lors de ce tremplin : Delawhere, Luc Bydon, Medium douce, Merci F*cking beaucoup, et Texas Menthol.

=> De 21h à 2h à la salle du vieux marché à Jouy-en-Josas : Soudmotion, HEC électro (billet simple à 5€)

Collectif d’une quinzaine de membres fondé en 2013, Soundmotion a fait ses premiers pas sur la scène versaillaise avant de lorgner sur la ville-capitale. A Paris, le groupe peut se prévaloir d’avoir déjà foulé des salles iconiques comme les underground Aérosol, Batofar ou encore Glazart. Le collectif anime par ailleurs une émission tous les mercredis sur la webradio Deep Kulture, partenaire du festival.

Plus académique, HEC électro fait référence à l’association d’étudiants Hectsasy de l’école HEC Paris créée en 2013. Des élèves fanatiques de musiques électroniques, tel qu’on s’en serait aisément douté, qui n’ont pas manqué d’initier leurs pairs à leurs sonorités tout aussi planantes qu’endiablées.

Vendredi 16 mars

=> A 19h au théâtre Montansier de Versailles : Deep Kulture #2 spécial “vendredis du rock” (entrée libre)

Enregistrement public d’émissions sur la webradio Deep Kulture avec le groupe électro Photograph.

= A 20h30 à l’Onde Théâtre-Centre d’art de Vélizy-Villacoublay : Romain Poncet, Chapelier fou, Arsenal Music et Pandorum (billet simple 15€)

Jeune DJ, Romain Poncet a démarré sa carrière d’artiste de musique électronique depuis à peine 5 ans. Ces 60 mois ont été l’occasion pour lui de ne pas démériter, son style s’imposant naturellement au point de lui permettre d’accéder à des scènes d’envergure telles que le Rex Club parisien ou le Berghain berlinois.

Chapelier fou, de son côté, dispose depuis une décennie d’un univers singulier bien ancré, dans lequel de multiples instruments s’animent et se côtoient pour dévoiler une fibre aérienne et particulièrement mélodique.

Inattendu mais pourtant captivant, le show ciné-technoide d’Arsenal Music prend racine dans une histoire des plus originales : celle du musicien japonais Furu. Une curiosité à découvrir dans la plus grande tradition nippone.

Survoltés, les deux frères serbes Damjan et Vladimir Maksimovic de Pandorum chatouillent fermement les tympans de leurs auditeurs en misant sur des sets empreints de puissants rythmes basse et batterie, proches du hard-core des pays de l’est.

=> De 20h30 à 21h30 au théâtre Montansier de Versailles : L’impératrice (billet simple de 5€ à 21€).

Composé de 6 musiciens français, l’Impératrice est un groupe de jeunes gens passionnés de musiques électroniques fusionnant la house, la pop, le disco, l’électro et l’instrumental. Un style pluriel et contrasté qui fait mouche. Ils ont été aperçus en 2016 dans de grands évènements tels que le Printemps de Bourges et Calvi On The Rocks, et sont allés même jusqu’à fouler le sol végétal du festival We Love Green en 2017. En 2018, il sera possible de les retrouver….roulement de tambours…à Solidays. Rien que ça!

Samedi 17 mars

=> De 15h à 17h à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles : Worshop avec Saint-Michel (entrée libre)
=> De 20h à 22h30 à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles : Concert de Saint-Michel (billet simple sur réservation)

Composé de jeunes hommes versaillais, le groupe Saint Michel se réclame d’un style “big-pop” mettant en exergue une électro sentimentale. Ce concert exclusif du samedi 17 mars sacrera la sortie de leur nouvel album “The two of us”.

=> De 20h30 à 21h30 au cinéma “Les yeux d’Elsa” de Saint-Cyr-l’École : Basile Di Manski et De La Romance (billet simple de 4€ à 8€)

Basile Di Manski est enfiévré par la musique depuis son plus jeune âge et s’est essayé très tôt à la réalisation en composant, adolescent et jeune adulte, une myriade de chansons. Il a toutefois longtemps repousser ce moment fatal où la musique lui intimait une carrière à part entière, lui opposant la voix de la raison par le prisme de ses études de droit. Le choix est aujourd’hui fait.

Spécialiste du voyage sensoriel, De La Romance propose à ses auditeurs de découvrir au même rythme que ses sets electro des vidéos et tons montés spécifiquement pour chaque mélodie. Poète sentimental et symphonique, il puise ses références  au sein d’auteurs classiques britanniques tels que Lord Byron (Don Juan) ou Percy Bysshe Shelley (Queen Mab), ou encore dans le cinéma québecois mélancolique et contrarié de Xavier Dolan.

=> A 20h30 à l’Onde Théâtre-Centre d’art de Vélizy-Villacoublay : Kenny Dope, Detroit Swindle, Roy Davis Jr, et Soundmotion (billet simple 15€)

DJ que l’on ne présente plus tant il roule sa bosse depuis de nombreuses années sur les différentes scènes représentatives du monde entier, Kenny Dope est à la house music ce que Claude François est aux yéyés. Américain venu tout droit de New-York, le DJ décrit son style comme émanant d’un savant mélange entre early house, boom bap et jazz bop.

La house restera à l’honneur en cette soirée du samedi 17 mars avec le duo hollandais Detroit Swindle formé en 2011. Les deux DJ imposeront sur la scène de l’Onde leur marque de fabrique : une amorce avec des tracks atmosphériques et pondérés qui deviendront de plus en plus lancinants et entêtants au fil du set.

Spécialiste d’un genre electro mêlant soul et funk qu’il se plait à appeler “soul electrica”, Roy Davis Jr est un DJ et musicien arrivé tout droit des États-Unis, et plus particulièrement de Chicago. Après Bristol, Berlin et Londres, l’artiste fait rapidement escale à Vélizy-Villacoublay pour initier les Français à sa fibre saisissante.

Collectif d’une quinzaine de membres fondé en 2013, Soundmotion a fait ses premiers pas sur la scène versaillaise avant de lorgner sur la ville-capitale. A Paris, le groupe peut se prévaloir d’avoir déjà foulé des salles iconiques comme les underground Aérosol, Batofar ou encore Glazart. Le collectif anime par ailleurs une émission tous les mercredis sur la webradio Deep Kulture, partenaire du festival.

Opt In Image
Newsletter
Toute l'actualité de votre ville !

Chaque semaine, recevez les JT, reportages et infos écrites directement sur votre adresse E-mail, restez au plus proche de l'actualité de Vélizy-Villacoublay !

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription présents en bas de chaque email ou en nous contactant par mail à contact@velizytv.fr

Catégorie:

VélyNews

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*